Nouvelles consommations d’information et défis des mesures d’audiences sur Internet (2ème table ronde)


Télévision, radio, presse papier, Internet, les Français sont nombreux à multiplier les supports pour s’informer. Ambassadeurs de la mobilité, tablettes et smartphones révolutionnent les habitudes de consommation de l’information sur Internet. Le défi à relever pour les rédactions est double : savoir quels outils de mesure d’audience sont à leur disposition et comment exploiter les résultats obtenus. Pour en débattre, des experts en développement d’outils de mesure et de statistiques et des spécialistes des médias se réuniront à l’université Paul-Verlaine de Metz le jeudi 1er décembre 2011, de 14h00 à 16h15.

Intervention de Mathieu Bertolo, community manager à France24

Nombre de visiteurs, nombre de pages vues, temps passé sur le site, analyse des clics… les critères de mesure d’audience abondent. L’enjeu économique est tel que leur choix ne peut être approximatif. Les médias en ligne le savent : truster les premières places d’un classement peut être une véritable vitrine. La guerre de l’audience se livre aussi sur les réseaux sociaux. Etre actif sur Facebook pour maximiser son nombre de fans, sur Twitter pour accroître ses followers, telles sont les préoccupations actuelles des médias en ligne. Quels outils existent, quels sont leurs forces et faiblesses, comment les choisir et comment exploiter les résultats obtenus, autant de questions auxquelles des experts en développement d’outils de mesure d’audience et des spécialistes des médias répondront lors de cette table ronde ronde.

  • Paul Guyot, PDG de Sémiocast et fondateur du TwittoscopeSemiocast, c’est l’histoire d’une start-up parisienne crée en 2009.  Le crédo de la société : « permettre aux entreprises de bénéficier des opportunités créées par le web temps réel pour développer leurs activités et leur rentabilité ». Paul Guyot, son fondateur est issu d’une formation pluridisciplinaire  et docteur en intelligence artificielle. Dans la perspective des échéances présidentielles, TF1 News et Metro se sont associés pour lancer le Twittoscope : un nouvel outil développé par TNS Sofres et … Semiocast !
  • Delphine Gatignol, vice-présidente commerciale de Comscore: Comscore figure parmi les leaders mondiaux de la mesure d’audience sur Internet à destination des agences de publicité, éditeurs, spécialistes du marketing et analystes financiers. En 2007, Delphine Gatignol, vice-présidente commerciale du groupe, résume ainsi ses objectifs : « Notre ambition est de comprendre les comportements des internautes ». Qu’en est-il aujourd’hui ? Réponse le 1er décembre à l’université Paul-Verlaine de Metz.
  • Pierre Chausse, chef de service à Paris chez Metrofrance.comDeuxième quotidien gratuit le plus lu en France derrière « 20 Minutes », Metro souhaite accroître le rôle de l’information locale sur son site. Directeur de rédaction à Paris pour Metro International, Pierre Chausse dispose d’une expertise sur le développement de projet Internet auprès des médias. Avant d’occuper son poste actuel, il a débuté comme consultant puis est passé par Citizenside en tant que chef de projet web avant de rejoindre Métro International comme chef de produit web et mobile.
  • Gilles Bruno, consultant et rédacteur à l’observatoire des médias: Apporter des solutions éditoriales pour la presse papier et web, aider à la mise en place de stratégies pureplayer, faire de la veille technologique et média : telle est la palette de savoirs et de savoir-faire de Gilles Bruno. Rédacteur à l’observatoire des médias, l’homme est aussi business developper et community manager pour Joliprint Wedia, intervenant à l’IPJ et au CELSA.
  • Fabien Versavau, directeur marketing au Figaro: Son poste de directeur au Figaro se focalise sur les nouveaux médias. Fabien Versavau est issu de l’école supérieure de commerce de Clermont-Ferrand. Avant de travailler au Figaro, il a été manager chez Weave, directeur commercial du développement en Europe chez Leguide.com et directeur du développement commercial chez Sncf Voyages Développement – Rail Solutions.
  • Philippe Couve, rédacteur en chef de Newsring: « Tombé dans le web un beau jour de 1995 », Philippe Couve est un journaliste rich media dès 1998. Convaincu du potentiel de développement des nouvelles technologies, il est à l’origine de l’atelier de RFI, une émission participative basée sur un blog (printemps – été 2007) et de l’atelier des médias, l’une des premières web-émission participative basée sur un réseau social (automne 2007). Expert des médias en ligne, Philippe Couve participe aussi à l’activité de Mediachroniques. Son autre casquette est celle d’enseignant en webjournalisme au CFJ Paris et à Sciences Po. En Décembre, Philippe Couve devrait être rédacteur en chef de Newsring, un pure-player d’informations. Celui-ci devrait permettre aux internautes de débattre sur des sujets d’actualité et de société lancés par des personnalités ou des utilisateurs grâce à une plate-forme.
  • Mathieu Bertolo, community manager chez France 24: Responsable des médias sociaux chez France 24 en tant que community manager, Mathieu Bertolo est titulaire de deux masters. L’un en communication politique, l’autre en Technologie et Sociétés. Avant de travailler à France 24, le jeune homme a été chargé d’étude chez Orange en Recherche et Développement, notamment pour l’univers virtuel « Second life ».
  • Wilfrid Estève, président de Freelens.fr: Photographe, professeur et producteur, Wilfrid Estève préside l’association FreeLens depuis 2004. Reconnue d’utilité publique, elle a reçu en 2005, la mention spéciale du prix Nadar pour l’ouvrage « photojournalisme, à la croisée des chemins ». Membre de l’Observatoire du photojournalisme, cofondateur de l’agence l’Œil public puis de la coopérative Picturetank, conférencier spécialisé en journalisme visuel et en transmédia, il a commencé sa carrière en 1995. Depuis 2006, il est en charge de la direction artistique et éditoriale du studio de création et de production Hans Lucas.
  • Arnaud Mercier et Nathalie Pignard-Cheynel, membres d’Obsweb: Membres de l’observatoire du webjournalisme (Obsweb), Nathalie Pignard-Cheynel et Arnaud Mercier seront les animateurs de la table ronde. Instigateurs d’une enquête sur les infonautes français, ils viendront présenter leurs premiers résulats lors de cette table ronde.

A propos Obsweb

Le programme de recherche OBSWEB - Observatoire du webjournalisme (CREM - Université de Metz) étudie les transformations en cours au sein de la presse d’information avec l’avènement d’Internet et de l'écriture multimédia.