Enseigner la culture de l’innovation : une priorité


Table ronde n°3, jeudi 29 novembre 14h45-16h15, Comment transmettre une culture de l’innovation ?

L’innovation doit être dans l’ADN du journalisme français. Un journalisme numérique novateur est appelé à remplacer le modèle traditionnel. Ce thème, débattu lors des 3ème entretiens du webjournalisme à l’Université de Lorraine à Metz, évoque la nécessité d’intégrer une culture de l’innovation dans les rédactions.

Assimiler les nouveaux outils, écritures et rapports au public est indispensable pour la survie de la presse. Le développement permanent des nouvelles technologies et de la dimension participative, impliquent aussi de faire des expérimentations dans le traitement et la diffusion de l’information. L’enjeu est d’inculquer la culture de l’innovation aux journalistes sans qu’ils la subissent.

La table ronde « Comment transmettre une culture de l’innovation ? » permet d’apporter des éléments de réponse à travers les différents sujets abordés. Philippe Couve, journaliste et développeur éditorial, expose l’importance de la présence d’« instigateurs » au sein des rédactions, et l’illustre en racontant son expérience professionnelle, notamment en tant que développeur éditorial. Ces acteurs doivent faciliter l’apprentissage et l’appropriation des nouvelles technologies pour les journalistes.

Romain Saillet intervient sur les initiatives en parallèle de l’organisation des entreprises de presse, comme le « medialab », perçu comme un « accélérateur d’innovation journalistique ». Ses « Medialab sessions », réunions entre designers, programmeurs, journalistes et entrepreneurs proposent des nouveaux contenus, formes et outils. « Le monde change, l’information et la communication changent. Soit on dit « je refuse d’entrer dans ce monde, je fais un procès à Google », par exemple,  soit on tente d’avancer, d’imaginer la suite, d’innover. C’est le sens des Medialab sessions ».

« Les écoles ont leur place dans le processus d’expérimentation »

L’enseignement journalistique est au cœur des enjeux. La formation initiale doit être rénovée pour proposer des cours ciblés sur l’innovation. Suzanne Galy, rédactrice en chef du magazine Aquitaine numérique encadre un projet de DataJournalismeLab à l’Institut de journalisme de Bordeaux Aquitaine en 2011-2012. « Les écoles de journalisme ont toute leur place dans le processus d’expérimentation. Elles occupent un créneau que les médias délaissent ». Lors des Assises du journalisme 2011 à Poitiers, la place des écoles comme lieu d’expérimentation pour les entreprises de presse a été débattue. Des cours de fact-checking, live blogging, datajournalism et web radio s’ajoutent au programme. L’idée : apprendre aux étudiants à se projeter et rechercher de nouvelles formes de narration et d’utilisation des nouvelles technologies.

La formation continue est un autre sujet de discussion concernant la diffusion de cette culture de l’innovation. Là se pose la question des journalistes dits traditionnels, parfois réticents aux nouvelles technologies. Anne Carbonnel et Olfa Gréselle, membres d’OBSWEB, ont réalisé une étude sur les attentes des directeurs des ressources humaines par rapport aux compétences des journalistes dans le domaine de l’innovation. Transmettre la culture de la créativité journalistique est une démarche à approfondir tant dans les milieux professionnels qu’universitaires.


A propos Obsweb

Le programme de recherche OBSWEB - Observatoire du webjournalisme (CREM - Université de Metz) étudie les transformations en cours au sein de la presse d’information avec l’avènement d’Internet et de l'écriture multimédia.