Innovation « made in USA »


Table ronde n°4, jeudi 29 novembre 16h30-18h15, Innovation journalistique made in USA.

Les Etats-Unis ont cette force, en tant que modèle économique, d’être capable d’innover sans cesse dans différents domaines. A un moment où l’économie américaine était en crise, le principal renouvellement du marché et du capitalisme était Internet. Les USA sont forcément et fatalement pionniers dans l’application d’innovation numérique puisque c’est eux qui les ont inventés. « Ce n’est pas un hasard si, en matière de journalisme numérique, on retrouve cette idée que les Etats-Unis restent le lieu où s’expérimente en premier un certain nombre de chose lié au web », confirme Arnaud Mercier, organisateur des 3èmes Entretiens du webjournalisme.

Les médias américains ont une réelle influence sur leurs confrères européens. « Quand ça commence aux Etats-Unis, ça arrive cinq ans plus tard en Europe. Là il y a un raccourcissement du cycle. Il y a dix ans, j’étais dans l’incapacité la plus totale à vous dire ce qu’il se passait aux USA. Aujourd’hui, j’ai un système de veille et si on se donne la peine de le faire, on peut parfaitement être en phase avec ce qui est en train de s’expérimenter aujourd’hui en Amérique», explique Arnaud Mercier.

Les intervenants de cette table ronde relateront leurs expériences passées au sein de médias américains. De part leur vécu personnel, ils en expliqueront l’utilité pour s’inspirer du modèle américain. Enfin, ils s’interrogeront  sur la transposition européenne par rapport aux technologies venant de l’autre côté de l’Atlantique.

Autour de la table

La table ronde sera animée par Arnaud Mercier.
Sylvie Pierre, docteur en sciences de l’information et de la communication à l’Université de Lorraine, racontera sa visite dans les médias américains en quête d’innovations avec l’exemple historique de Jean d’Arcy.
Johan Hufnagel, rédacteur en chef et co-fondateur de Slate.fr,s’interrogera sur l’adaptation française d’un modèle américain.
Sylvain Parasie, sociologue, maître de conférence à l’Université Paris Est et chercheur au LATTS, se demandera s’il est possible de réformer une organisation de presse par le traitement de données. Il prendra comme exemples les cas du Chicago Tribune et du Center for Investigative Reporting.
Grégoire Lemarchand, journaliste chargé des réseaux sociaux à l’AFP, parlera de son expérience au sein de plusieurs médias américains.
Loïc de la Mornais, grand reporter à France TV, reviendra sur son expérience personnelle à CNN.


A propos Obsweb

Le programme de recherche OBSWEB - Observatoire du webjournalisme (CREM - Université de Metz) étudie les transformations en cours au sein de la presse d’information avec l’avènement d’Internet et de l'écriture multimédia.