TV sociale et connectée : « une évolution qui peut devenir révolution »


Erwann Gaucher, chargé de la formation numérique et directeur adjoint des sites régionaux et ultra-marins chez France Télévision, a fait de la question de la TV connectée l’une de ses spécialités. Présent à la 7ème édition des Assises Internationales du Journalisme à Metz dès le 5 Novembre, il prendra place autour de la table ronde Obsweb consacrée à ce nouveau moyen de consommer le contenu télévisuel et à son impact sur l’information. Dans un monde où les réseaux sociaux occupent toujours une place de plus en plus conséquente dans notre quotidien, ces derniers, une fois couplés à la télévision, se transforment désormais en parabole à même de retranscrire en direct les réactions du public.

Ce nouveau mode de consommation du contenu télévisuel change-t-il notre rapport à l’information ?

10688051226_eab6a4abacPour Erwann Gaucher, la réponse est oui. « Nous nous trouvons face à une petite révolution, ou tout du moins une évolution, explique-t’il. Pour la première fois qui plus est, nous la suivons rapidement : les réseaux sociaux ne sont pas là depuis si longtemps que ça, et pourtant, la télévision a déjà su s’y adapter. » Quand on lui demande en quoi, il explique :  « La télévision a toujours été limitée par son format, notamment en ce qui concerne l’information. La T.V connectée offre une profondeur éditoriale qu’on ne connaissait pas jusque là. C’est encore plus vrai en ce qui concerne Twitter, qui pousse les gens à réagir dans l’immédiat.«  Et ça marche.

La parole est à vous

Avec l’avènement de la TV sociale, ou TV connectée, le spectateur se retrouve donc doté d’un pouvoir qu’il ne possédait pas auparavant : il peut désormais être actif face à ce qu’il regarde et y réagir en direct via les réseaux sociaux. Reste à savoir s’il ne s’agit pas là d’un simple feu de paille en lieu et place d’un vrai bon en avant. Erwann Gaucher avance un avis prudent sur la question : « il s’agit là d’une évolution qui pourrait devenir révolution. Mais aujourd’hui, on utilise ce terme à toutes les sauces. Il vaut mieux se montrer prudent (rires) ».


A propos Obsweb

Le programme de recherche OBSWEB - Observatoire du webjournalisme (CREM - Université de Metz) étudie les transformations en cours au sein de la presse d’information avec l’avènement d’Internet et de l'écriture multimédia.