Wirewax, créer des vidéos interactives


Wirewax est un outil qui permet de réaliser des vidéos interactives.
Des exemples de vidéos sont disponibles sur leur site Internet. Cependant, elles émanent de commandes spéciales.

La version béta de Wirewax ne permet pas de réaliser de telles vidéos. Ces exemples ne reflètent donc pas la réalité. Le résultat est supérieur par rapport aux perspectives qui sont réellement réalisables en temps qu’utilisateur du logiciel “gratuit”. Ce qui est surprenant c’est que le site ne semble proposer aucune offre “premium”. Wirewax offre probablement des formats privilégiés en accord avec les demandeurs. C’est le cas de la BBC et son reportage sur l’explosion de la centrale pétrolière par exemple.
Bon à savoirLe site est exclusivement en anglais même si les termes utilisés sont assez courts et compréhensibles.

Comment créer une vidéo interactive sur Wirewax ?

Identification

Pour commencer, il faut s’enregistrer, se créer un identifiant, un mot de passe. On peut utiliser Facebook.

Importer une vidéo

Une fois l’identification effectuée, on accède directement au back-office.
Charger la vidéo souhaitée

  • On peut charger une vidéo personnelle.
  • Ou copier le lien URL d’une vidéo Youtube.

Noter que le chargement peut prendre un certain temps

Une fois la vidéo chargée. On peut la renommer, changer le statut (vidéo privée -> publique), on peut également l’assigner à un projet. Les projets peuvent être créés dans l’onglet “projects” (en haut à gauche) en cliquant sur “+ new project”.

Noter que les vidéos restent enregistrées sur le compte de l’utilisateur

Ajouter des tags à la vidéo

Un tag est un cadre/un point qui permet d’indiquer aux internautes qu’ils peuvent cliquer sur la vidéo pour obtenir plus d’informations (des liens URL, des vidéos, des photos, du texte…) (Ex: cadre “bébé lion” sur ci-dessous).

Pour ajouter un tag

  1. Cliquez sur le + qui se trouve en haut à gauche de la vidéo.
  2. Dessinez un cadre autour de l’objet désiré.
  3. Redimensioner le cadre à votre convenance à l’aide des flèches vertes (voir photo ci-dessous)
  4. Cliquez sur le + pour ajouter les élements liés au tag
  5. Cliquez sur le cadre vert fluo
  6. Renommez le tag (Attention, les accents ne sont pas acceptés)
  7. Changez la couleur en appuyant sur la roue située à côté du nom.

Ce qui est intéressant est qu’on peut choisir de rendre visible ou non le cadre sur la vidéo. Par contre, quand on choisit de rendre le cadre invisible, l’internaute doit “deviner” sur quoi il peut ou non cliquer.
A noter : l’opération “add a tag” est beaucoup plus simple pour taguer une personne/un objet en mouvement car le mouvement du cadre est automatique et s’accorde au mouvement du sujet.

Edit tracking permet de créer soi-même le trajet du tag. Cette opération est très laborieuse. On vous conseille de ne pas y toucher ! En fait, “tracking” (“chemin”) permet de définir la trajectoire du cadre quand la vidéo est en mouvement. Le problème c’est que cette opération nécessite de situer une multitude de petits points sur l’écran qui créeront le mouvement. Très mauvaise idée car, comme les points sont difficiles à placer manuellement, quand la vidéo est en marche ça donne le mal de mer ! Passez directement à       Cette fonction permet d’ajouter:

Une application: (add app)

Voici la liste par défaut:

L’inconvénient est qu’il n’est pas possible d’en rajouter dans la version bêta. 

Un pop-up (built new pop-up)

Vous pouvez ajouter au maximum 3 pop-up/ tag. Un pop-up est un cadre qui peut contenir plusieurs médias (liens, photos…)

  • On peut changer la couleur 
  • La taille d’une fenêtre pop-up  
  • Ajouter des liens, des images et du texte 

Texte
Cliquez sur le 
Sélectionnez “add text”
Rédigez votre texte. Vous pouvez changer la couleur du texte, sa taille, le mettre en gras; italique, le souligner, le centrer…
Une fois satisfait de la mise en forme cliquez sur 
Le point négatif est qu’on ne peut pas choisir la police et que la version proposée par défaut est très basique, pas très esthétique.

Liens
Vous pouvez ajouter un lien à du texte ou à une image ouvert via les pop-up
Cliquez sur 
Sélectionnez “add link”
Collez l’URL dans la barre http: située en haut de la vidéo.
Vérifiez dans  que “open in a new page” soit sélectionné
Le bouton “TEST” sert… à faire un test

Une fois satisfait de vos pop-up, enregistrer en cliquant en bas à droite 

Si vous souhaitez attribuer le même pop-up à plusieurs tag, il vous suffit de sélectionner “link to existing pop-up” lorsque vous créez un nouveau tag.


Réglage
Attention ! La commande “réglage” n’est pas très visible ! Elle est cachée en haut à droite de la vidéo 

Elle comporte trois fonctionnalités:

Vous pouvez changer le style de tag. Dans la version gratuite, le choix ne comporte que 10 propositions. (Conseil: lorsque vous taguez une personne, privilégiez un cadre plutôt qu’un point, cela évitera que la personne se retrouve avec un énorme point au milieu de la figure.)

Pour faire votre choix, vous pouvez faire dérouler les propositions dans la liste ci-dessous.

 

Cette fonction permet de changer le visuel de votre vidéo, c’est à dire la photo d’illustration de votre vidéo. Pour ce faire :
Lire la vidéo
Lorsque l’image de votre choix apparaît à l’écran, faites pause.
Allez dans le bouton réglage (en haut à droite)
Cliquez sur “swap poster frame”
Résultat: l’image sélectionnée est celle qui illustre la vidéo dans la liste située à gauche de la vidéo.


Ce mode permet de figer un tag. Vos tags resteront à l’endroit où ils ont été dessinés. Attention, n’utiliser cette fonction que si l’image est vraiment mobile, sinon ce n’est pas beau du tout.
Dessinez un nouveau tag.
Choisissez si ce tag est attribué uniquement à cette image ou est valable pour toute la vidéo

Sélectionnez l’icône pour appliquer le tag uniquement sur cette partie de la vidéo (l’autre icône permettant de figer le tag tout au long de la vidéo)
Vous devez déterminer le moment où apparaît (in) et disparaît (ou) le tag sur la timeline
Cliquez sur la disquette pour sauvegarder.

Bilan de l’utilisation de Wirewax

Ce logiciel pourrait être extrêmement intéressant si il n’était pas aussi limité en version bêta. Globalement, il est surtout utilisé pour réaliser des vidéos promotionnelles. Pour le journalisme en revanche, les utilisations sont peut-être plus limitées. Surtout avec la version bêta qui n’est pas vraiment esthétique. Pour preuve, en vidéo d’exemple, la seule utilisée en journalisme était celle de BBC, qui a bénéficié d’une version adaptée à son utilisation.

Points positifs

Le logiel garde les projets enregistrés sur le compte de l’utilisateur
Le tag suit automatiquement le mouvement de la vidéo
Lorsqu’on efface un tag, le logiciel garde en mémoire ce qui avait été tagué.
Il y a une reconnaissance automatique des visages : lorsqu’on donne un nom à une personne dans la vidéo, le logiciel le reconnait ensuite comme tel, ce qui facilite le procédé d’identification
La vidéo se met en pause automatiquement quand un internaute clique sur un tag, ce qui permet de ne pas lui faire perdre le fil de la diffusion

Points négatifs

Le logiciel est assez difficile à comprendre lors d’une première utilisation
Comme il est en anglais et que les termes se ressemblent, il est possible de se tromper de fonction lors de la manipulation
Les tags proposés sont très limités et pas très esthétiques
Le mode “edit tracking” est un véritable guêpier pour l’utilisateur !
La seule manière d’éditer un tag est de cliquer sur le petit crayon (dans l’onglet noir ci-dessous) et dès lors que le sujet tagué est proche du bord droit de l’image, le crayon n’est plus accessible, c’est un gros problème !

Le titre du tag ne peut s’afficher qu’à droite
Le logiciel n’accepte pas les lettres avec des accents (à tel point qu’elles n’apparaissent pas du tout !)
les applications proposées dans les tags ne sont pas nombreuses. Par exemple, il n’y a même pas Twitter !
Il n’est pas facile de se déplacer dans la timeline avec la souris
L’onglet “paramètres” est bien caché, il faut passer la souris dessus pour le trouver
Il ne faut pas utiliser de vidéos où le mouvement est trop rapide, sinon l’internaute n’a pas le temps de cliquer

En bref, ce type d’outil peut s’utiliser en journalisme mais il faut bien réfléchir à l’utiliser sur un sujet qui s’y prête (pas trop de mouvements…). Bien qu’en version bêta il ne soit pas exceptionnel d’un point de vue pratique et esthétique.


A propos Obsweb

Le programme de recherche OBSWEB - Observatoire du webjournalisme (CREM - Université de Metz) étudie les transformations en cours au sein de la presse d’information avec l’avènement d’Internet et de l'écriture multimédia.