Smoking 2.0


Smoking 2.0 est un webdoc sur la cigarette électronique. Il a été réalisé par Laetitia Soléry, Isabelle Petit-Félix, Nicolas Dupont et Claude Cécile dans le cadre d’une formation de l’école de métiers de l’information (Paris). La cigarette électronique fait l’objet de débats et controverses, tant du côté des fumeurs, des buralistes que du corps médical.

Ce webdoc a été réalisé avec Djehouti. Le temps de lecture est estimé à une heure environ. Il est hébergé sur le site de Ouest-France.

Décryptage :

Lorsqu’on appuie sur « Entrer », une vidéo introductive se déclenche d’un peu plus d’une minute. Elle est très accrocheuse (chose cruciale pour inciter l’internaute à aller plus loin). Avec beaucoup de pédagogie, des graphismes simples, on est tout de suite intrigué par le sujet. La voix off est fluide, rythmée avec un ton mêlant ironie et vérités. Dans le contenu, le teaser pose bien le contexte et la problématique. Toutes les thématiques sont citées. Une introduction réussie même si l’on cerne pas de problématique concrète.

1

Le webdoc débute de manière classique, en définissant brièvement la cigarette électronique. Contextualisation avec le préambule. L’office français de prévention du tabagisme (OFT) a remis à la ministre de la santé un rapport la cigarette électronique. L’objectif étant l’encadrement du produit.

Mise en page : très sobre, statique et pas forcément intuitive. Un peu dommage après le teaser assez dynamique. Pour connaître les méfaits des cigarettes classiques et électroniques, il faut fermer la fenêtre et cliquer sur les icônes, qui étaient un peu dissimulés.

2On a donc les substances principales contenues dans les cigarettes avec pour chacune, une vidéo d’une tabacologue qui explique les dangers et compare les deux cigarettes. Elle parle en continu pendant un peu plus d’une minute dans chaque vidéo.

Le format est bien plutôt bien choisi. On ne s’attarde pas sur quelque chose de rébarbatif mais on donne malgré tout des éléments d’information.

Commence ensuite une série de portraits croisés pour comparer les sensations (plaisir, goût, envie, tendance) entre les deux cigarettes. À gauche, la cigarette classique, à droite l’électronique. L’idée est assez banale mais pourquoi pas.

3

Ce ne sont pas des vidéos mais des diaporamas sonores. Les photos sont un peu redondantes (même valeurs de plan sur certaines personnes, c’est dommage. Il y aurait pu avoir un peu plus de créativité. Mais de bonnes transitions avec les fonds sonores). On peut avancer comme on le souhaite sur les catégories et mettre pause. Les témoignages sont variés et intéressants.

Le format est plutôt séduisant. Sur certains témoignages, le rendu est bon. Les fonds sonores sont bien choisis. La narration reste néanmoins linéaire. On est contraint de suivre le parcours indiqué ou de retourner en arrière.

Le thème suivant est la dangerosité de la cigarette électronique. Page suivante : des médecins nous expliquent qu’il est encore tôt pour se prononcer sur les risques (pas assez de recul). Les effets de la nicotine restent nocifs avec la cigarette électronique. Prévention : il ne faut pas inciter les non-fumeurs à vapoter.

Bonnes idées d’alterner les interlocuteurs. Ça permet de rester concentré sur les risques.

4

Page suivante : « je t’aime moi non plus ». On retrouve à nouveau des portraits, toujours sous la forme de diaporamas sonores, sur des thèmes divers et variés. On s’y perd un peu. Beaucoup de sujets sont abordés, ça va un peu dans tous les sens. Et puis l’enthousiasme qu’on avait au début du webdoc retombe un peu car le format reste le même.

Page suivante : on aborde désormais l’aspect économique. La cigarette électronique est un secteur en pleine expansion, créateur d’emplois. Format : des interviews toujours vidéos où se succèdent les interlocuteurs. Ils donnent des informations sur l’entrée en jeu des grandes compagnies de tabac, plus ou moins controversées.

Page suivante : on retourne sur des diaporamas sonores, encore sur des thématiques diverses et variées. Ça tombe un peu comme un cheveu sur la soupe. On était entré dans quelque chose de sérieux et on repart sur totalement autre chose. On est un peu perdu. Redondances à nouveau avec les diapos sonores.

Page suivante : on revient à l’aspect marketing. Mauvaise transition avec la précédente page. Défilement de packaging de cigarettes classiques et des écueils à éviter pour les électroniques : décryptage d’une experte intéressant. Le format s’y prête bien, même s’il est un peu long (6’40). A ce stade du webdoc, on aimerait quelque chose de plus dynamique.

Page suivante : les non-fumeurs. Toujours des comparaisons entre les deux cigarettes : est-ce que l’odeur d’une cigarette vous dérange plus que l’autre ? Ça tourne un peu en rond…

5Il manque une question : est-ce que ça vous tente l’e-cigarette, vous en tant que non-fumeurs ? On fait plusieurs fois références avant aux non-fumeurs qui ne doivent pas commencer. Format : c’est trop ! On aurait pu réaliser un petit sujet micro-trottoir sur les non-fumeurs en leur posant les questions face à la caméra. Ça aurait été plus dynamique.

Page suivante : on aborde le côté législatif. L’introduction est bonne mais à nouveau, redondante au niveau du format. On commence d’abord par les propositions de loi (pas uniquement pour encadrer les fumeurs, mais aussi pour protéger les non-fumeurs et les mineurs). Format : à nouveau répétitif. Ça manque d’originalité !

Conclusion :

Même forme que l’introduction. À nouveau ça marche, même si on n’apprend pas grand chose si ce n’est que c’est un débat compliqué.

On ne parle pas de la situation dans les autres pays : sont-ils plus avancés que nous ?

Le webdoc se termine par un questionnaire. Les résultats sont visibles en ligne.

Les + :

L’introduction : le sujet est bien amené, bon choix de narration même s’il manque cruellement d’angle. Le ton est juste.

Les fonds sonores dans certains diaporamas sonores.

Les – :

Ce webdoc manque un peu d’organisation. Les thématiques sont dans le désordre. Il n’y pas vraiment « d’angle ». Le titre du webdoc est d’ailleurs révélateur « Smoking 2.0 » ; peu évocateur…

Manque d’interactivité : certes l’internaute doit cliquer pour les icônes pour aller aux pages suivantes mais le chemin est déjà tracé d’avance. Étant donné qu’ils abordent de nombreuses thématiques, il aurait été plus judicieux de laisser l’internaute sélectionner les sujets qui l’intriguent (avec un retour au menu principal). Dans cette narration linéaire, il peut vite décrocher et abandonner la lecture du webdoc.

En plus d’être linéaire, le webdoc est plat. Les mêmes formats reviennent (diaporamas sonores, interviews vidéos : manque de diversité). Pas de reportages, ni d’immersion : cela aurait permis de rendre plus vivant le webdoc et moins formel.

L’atmosphère n’est pas toujours bien retracée : manque de graphismes : l’objet aurait pu être mieux exploité. On a l’impression de tourner simplement les pages d’un livre…

Le webdoc est un peu trop long : il aurait fallu plus le problématiser et faire moins d’« états des lieux ».


A propos Obsweb

Le programme de recherche OBSWEB - Observatoire du webjournalisme (CREM - Université de Metz) étudie les transformations en cours au sein de la presse d’information avec l’avènement d’Internet et de l'écriture multimédia.