Grâce au dessin, le Chiffroscope illustre n’importe quelle actualité


Pour transmettre un message à partir de données chiffrées, le « Chiffroscope » mise sur de simples dessins et un ton décalé. Un format innovant diffusé tous les samedis sur Canal+. Décryptage par son auteur, David Castello-Lopes.

David Castillo-Lopes, auteur du "Chiffroscope" de Canal, lors de la conférence "BD & Journalisme" des Assises du Journalisme 2014 - Photo : Ana Galan Campanario

David Castillo-Lopes, auteur du « Chiffroscope » de Canal, lors de la conférence « BD & Journalisme » des Assises du Journalisme 2014 – Photo : Ana Galan Campanario

Le « Chiffroscope » vient de souffler sa deuxième bougie. Déjà 72 épisodes ont été diffusés dans l’émission hebdomadaire « L’effet papillon » sur Canal+. Chaque vidéo ne dure que deux minutes (plus ou moins) et est réalisée par une équipe de quatre personnes. À la plume, on retrouve David Castello-Lopes, qui est aussi le réalisateur et journaliste au sein de l’agence de presse CAPA. Les animations sont signées Léonard Cohen. L’économiste Emmanuel Grand s’occupe de donner du sens aux chiffres et Mathieu Leblanc s’occupe de toute la partie son. Un mélange de talents qui donne des résultats assez convaincants. Interview.


Pour réaliser un « Chiffroscope », David Castello-Lopes commence par rédiger le texte et les dialogues du dessin animé, avant de laisser la main à Léonard Cohen, qui s’imprègne de l’histoire et la met en image. Petite illustration de leur travail avec ce storyboard qui a servi pour l’épisode sur le mariage :

Storyboard


A propos Obsweb

Le programme de recherche OBSWEB - Observatoire du webjournalisme (CREM - Université de Metz) étudie les transformations en cours au sein de la presse d’information avec l’avènement d’Internet et de l'écriture multimédia.