Fini de rire : une cartographie de la liberté d’expression


Webdoc : Fini de rire

Réalisateur : Olivier Malvoisin

Diffuseur : Arte

Mise en ligne : 2013. Un documentaire de 52 minutes a été diffusé sur la RTBF le 24 avril 2013 et sur Arte, le 7 mai de la même année.

Où en sommes-nous avec la liberté d’expression ? C’est la question posée par les réalisateurs de Fini de rire. Le webdocumentaire, initié en 2006 suite à la première affaire des caricatures de Mahomet, se présente sous la forme d’une carte interactive du monde. En naviguant sur ce planisphère, l’internaute peut consulter quarante témoignages de dessinateurs de presse dans différents pays du globe. A travers de courtes vidéos d’une à trois minutes, ces derniers expriment leurs points de vue sur la liberté d’expression des caricaturistes, plus ou moins mise à mal en fonction des pays et des sujets abordés. Chaque témoignage est accompagné d’un rappel du contexte et de quelques dessins croqués par la personne interviewée.

Pour les réalisateurs, « Fini de rire utilise le dessin de presse comme on ouvre un livre d’histoire : pour comprendre les enjeux, prendre de la distance, analyser et construire sa propre opinion. »
Le webdoc met ainsi en lumière les différents enjeux et obstacles auxquels sont confrontés les caricaturistes dans leur quotidien. En France, Plantu réagit aux caricatures de Mahomet. Aux Etats-Unis, Lizza Donnelly, explique les relations entre le dessin et les droits des femmes. En Iran, Sheed raconte comment il traite de la situation politique de son pays. Ce webdocumentaire permet de se rendre compte que les dessinateurs de presse n’évoluent jamais dans le même contexte en fonction de leur position. géographique et politique. Certains choquent, d’autres provoquent le rire. Tous, à leur manière, soulignent leur attachement à la liberté d’expression par le dessin et la caricature.

Au niveau de la navigation, quelques maladresses se font ressentir. Le site n’est pas toujours intuitif et visuellement un peu brouillon. Aussi, il est parfois difficile de cliquer sur certains liens et le texte empiète parfois sur l’image.

N.B : Suite à l’attaque terroriste dans les locaux de Charlie Hebdo du  7 janvier 2015, Arte a décidé de rediffuser le documentaire le soir même sur son antenne.