Manila Moneyla, au cœur du mal logement philippin


Webdoc : Manila Moneyla, au cœur du mal logement philippin
Réalisateur : Jean-Matthieu Gautier
Mise en ligne : Octobre 2011

Manille, la capitale des Philippines, a presque 20 millions d’habitants dont plus de la moitié habitent dans des bidonvilles. Ce web documentaire présente la situation précaire de ces bidonvilles qui peuvent prendre des formes inhabituelles, comme des cimetières ou des maisons construites sur l’eau.

Le format choisi est le diaporama sonore. Les photos des bidonvilles sont poignantes. Elles sont accompagnées de sons d’ambiance et de voix off. Les interviews prennent également la forme de diaporamas sonores, avec une séquence photo de la personne interrogée (hormis quelques interviews  en vidéo). Quelques séquences sont réalisées en time lapse, un ensemble de photos sur une même situation qui crée une action, comme par exemple une partie de basket ou un trajet en voiture.

L’internaute a plusieurs choix à faire pendant le webdoc. Quand une séquence est finie, il peut choisir entre deux options de séquences à voir ensuite.

01

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’internaute peut également choisir l’ordre dans lequel il veut les voir les interviews.

02

Toutefois, malgré ces potions, le cheminement global dans le webdoc reste  linéaire.

Le webdoc peut aussi être regardé à travers un menu inférieur qui permet d’accéder aux différents chapitres du webdoc pour les voir cette fois dans l’ordre souhaité.

Pendant le webdoc, il y a toujours une case contenant des informations complémentaires sur le sujet. Par exemple « quelques chiffres », qui montre une carte des Philippines et des données à propos de sa population et son taux de chômage, ou « quand les bidonvilles brûlent », qui affiche un texte à propos des incendies dans les bidonvilles. Le texte est parfois accompagné de son d’ambiance.

05

Le texte est aussi utilisé dans quelques interviews, quand les questions s’affichent sur l’écran.

04

Le plus
– La nature du sujet, qui est humain et engagé
– Les photos
– Le fait que des solutions soient proposées
– Les choix donnés aux internautes

Les moins
– Il y a une case « carte » en bas qui ne fonctionne pas
– L’option de complément de texte est tellement discrète qu’on ne la voit presque pas
– Il n’est pas possible de revenir en arrière pendant une séquence