3 outils pour créer des timelines


Outils numériques classiques, les timelines (ou frises chronologiques) interactives sont de plus en plus nombreuses sur le web.  Elles sont idéales pour raconter une histoire de façon ludique ou pour avoir une visualisation d’ensemble d’un événement.  Esthétiques, complexes, complètes, payantes ou gratuites, il y en a aujourd’hui pour tous les goûts. Voici une sélection de trois timelines  qui sortent du lot. 

TimelineJS

Sans doute l’un des outils les plus populaires, TimelineJS est sobre et complet. Utilisé par de nombreux médias à l’instar de Lemonde.fr, Arte ou Al Jazeera, il est incontestablement l’un des outils de référence grâce à sa facilité de prise en main et les nombreuses intégrations possibles via Soundcloud, FlickR, Youtube…

Exemple de TimelineJS

Ses  +

  •  Facile d’utilisation.
  •  Pas d’installation ni d’inscription nécessaire.
  • La frise se crée à partir d’un document tableur sur Google Drive.
  • Intégration d’images, des vidéos, des sons et des cartes en ajoutant directement les liens url.
  • Possibilité de changer la langue et donc le format des dates.
  • Possibilité d’afficher des dates ponctuelles ou des durées.
  • Plusieurs polices disponibles
  • Les modifications faites dans le Google doc sont automatiquement appliquées dans la timeline même après l’intégration.

Ses –

  • Lorsque la frise s’adapte sur une page assez réduite (comme notre site), le texte a tendance à être vraiment réduit et même pour un texte court, l’espace exigu qui lui est réservé ne facilite pas la lecture.
  •  Il est impossible de mettre une année comme date. Il faut  systématiquement respecter  le format Jour/Mois/Année.

Timeglider

Timeglider est le système de timeline qui permet le mieux de mettre les titres des dates en valeur. Il est le plus textuel, il faut en effet cliquer dessus pour connaître le contenu qui s’ouvre alors dans une fenêtre pop-up.

Exemple de Timeglider

Ses  +

  • Intégration Youtube, Viméo, Soundcloud…
  • Possibilité de mettre des liens d’images ou d’en télécharger directement.
  • Le format de date n’est pas fixé sur Jour/Mois/Année. On peut ajouter seulement une année ou un mois et une année. Il est même possible d’ajouter l’heure.
  • Possibilité de changer les couleurs des titres des dates pour créer des catégories.
  • Possibilité de donner une importance différentes aux dates. Si une date est jugée plus importante, elle sera indiquée dans une taille plus importante que les autres.

Ses –

  • Sur inscription.
  • Uniquement en anglais.
  • Pas de choix pour le style de la timeline.
  • Si la frise est chargée, elle peut rapidement être confuse avec le système de titre directement visible.

Dipity

Dipity est l’outil de Timeline interactive le plus connu. Son intérêt ? une présentation à la carte pour l’utilisateur et une prise en main rapide.

Exemple de Timeline sur Dipity

Internet Memes on Dipity.

Ses  +

  •  Intégration d’images, de vidéos et de cartes. – Partage de chaque événement sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter…)
  • Possibilité pour l’internaute de commenter les événements.
  •  Quatre modes d’affichages pour l’internaute : Timeline, flipbook (façon iTunes), liste ou même Google maps.
  •  Facile de prise en main

Ses –

  • Sur inscription.
  • Seulement trois timelines et 50 Mo espace disponible dans la version gratuite.
  • Pas d’indication de l’heure de l’événement. – Langue anglaise uniquement.