Journalisme mobile : les applis Android à avoir dans sa poche


Produire du contenu journalistique en mobilité, c’est ce à quoi de nombreux professionnels se préparent. Qu’importe la rédaction ou le type de média, un journaliste équipé de son smartphone peut produire un contenu professionnel et à forte valeur ajoutée simplement. Tour d’horizon des cinq applications Android qu’il faut avoir sans sa poche pour démarrer en journalisme mobile.

Côté son

L'application est sobre et ergonomique, Journalisme mobile

L’application est sobre et ergonomique.

Côté son, voici Smart Voice Recorder, une petite application pour enregistrer du son. Elle permet de choisir la qualité de l’enregistrement, de 8 à 44,1 kHz. La meilleure qualité réduisant évidemment l’espace de stockage. Avec une carte SD de 4Go, il y a tout de même la place pour plus de 7h d’enregistrement.

Point positif : 

  • Enregistrement de bonne qualité
  • Possibilité de choisir la qualité sonore
  • Moins encombrant qu’un dictaphone
  • Possibilité d’enregistrer une grande quantité de son avec une carte sd de quelques Go.
  • Application gratuite

Point négatif :

  • Impossible d’enregistrer le son d’un appel passé ou reçu
  • L’environnement sonore doit rester dans la limite du tolérable (évitez l’usage lors d’une interview avec un fond musical trop élevé)

Derrière la caméra

Video Show Pro, Journalisme mobileHérésie pour tout journaliste reporter d’image, il est pourtant possible de filmer avec son téléphone. Ce n’est pas conseillé pour un long reportage, mais il est possible de filmer quelques séquences ou de réaliser des interviews avec son téléphone. Pour cela, rien de plus simple : il suffit d’utiliser l’application native du smartphone. Ensuite, il ne reste qu’à couper au montage les morceaux choisis. Après plusieurs tests de plusieurs d’entre elles, je recommande d’utiliser Video Show Pro.

Point positif :

  • Coupe simple de vidéos
  • Gratuité
  • Export sur Youtube même en HD

Point négatif :

  • Manque de précision pour assembler plusieurs vidéos
  • Idem pour la coupe d’un plan

Votre back-office, du bout des doigts

De nombreuses rédactions travaillent, non pas avec des logiciels, mais avec un CMS, et donc avec un back-office en ligne. Tant mieux, car l’application WordPress permet de créer et mettre en forme simplement un article. De la rédaction (titre, chapô, corps de texte) à la sélection des catégories annexes.

Point positif :

  • Possibilité de rédiger son article en déplacement
  • Mise en forme simple
  • Enregistrement des modifications
  • Ajout de contenus multimédias possible (photso, vidéos)

Point négatif :

  • Impossible d’insérer des codes embed
  • Mode « aperçu » inefficace et peu recommandable

N.B : la même chose est possible avec Drupal (cette application n’a pas encore été testée par Obsweb).

La prise de notes

Voilà un sujet sensible. Sur smartphone, il est bien évidemment possible de prendre quelques notes avec une application comme Evernote ou Color Note. En revanche, mieux vaut être à l’aise avec son clavier et maîtriser son T9. Si ce n’est pas le cas, le rendu pourrait être catastrophique :

Journalisme mobile

Cette note parle de la Cité de la Castellane à Marseille. Il s’agit d’une retranscription, sans pause, d’une interview vidéo.

Autre point, le fait d’avoir le nez dans son téléphone peut donner l’impression à votre interlocuteur que vous n’êtes pas concentrés. Enfin, il est réellement difficile d’utiliser un clavier numérique tout en marchant ou en parlant d’un sujet complexe et nous savons bien que de nombreuses interviews sont réalisées dans ces conditions.

Pour ceux qui veulent aller plus loin, retrouvez cet article et d’autres encore sur journalismemobile.com.

Thomas Toussaint