Suivez en direct la journée d’étude spéciale The Conversation


29201479834_3dde124de2_z

 

Le temps de la réflexion et de l’explication est venu. Face au déferlement infernal de l’information, aux chaînes en direct qui tournent en boucle, aux fils d’actualités Facebook et Twitter qui regorgent de contenus, le public est perdu. Sa consommation du savoir s’accélère. Sa compréhension du monde qui l’entoure en est devenue brouillée. Son intérêt pour l’actualité en pâtit. Et, si la solution pour pallier cette « infobésité » – cette quantité démesurée d’informations que nous avons chaque jour à traiter – se trouvait du côté de l’échange ? De l’union entre journalistes et chercheurs ?


C’est dans cet état d’esprit que The Conversation a pris racine, en 2011, à Melbourne. Le pure-player gratuit propose à son lectorat des articles réalisés par des chercheurs et des universitaires. Son but ? Rendre l’actualité intelligiblevulgariser l’information en la mettant sous la lumière des sciences. The Conversation donne au lecteur des clefs de compréhension pour mieux décrypter le flot d’information qui le submerge. 

Il y a un an, sous l’initiative d’Arnaud Mercier, (fondateur d’Obsweb et du Master Journalisme et médias numériques), The Conversation France se lance à Paris. Aujourd’hui, à l’occasion de son premier anniversaire, l’Université de Lorraine – qui en est membre fondateur – et le Centre de recherche sur les médiations (CREM) souhaitent interroger les enjeux soulevés par le développement de nouvelles pratiques d’écriture et de réécriture chez les universitaires. 

Lors de cette journée d’étude, à tour de rôle, chercheurs et journalistes se donnent la parole pour débattre autour de cette thématique. La matinée sera consacrée à cette question grâce au témoignage de Didier Pourquery, directeur de la rédaction de The Conversation France, et les interventions de chercheurs spécialistes des écrits de presse, des genres d’écriture et des pratiques communicationnelles des chercheurs. La seconde partie de la journée abordera la thématique par le biais des interventions de chercheurs spécialistes du webjournalisme, de la diffusion de l’information sur les réseaux socionumériques et de la communication organisationnelle.

Les étudiants du Master de journalisme et médias numériques de l’Université de Lorraine, vous font suivre en direct, sur Obsweb et sur les réseaux sociaux, cet événement. La conversation est ouverte ! 

(Hashtag : #TCFNancy)

je_tcf_21-09-2-couv